• Cathédrale Seville Espagnol
  • Cathédrale Seville Anglais
  • Cathédrale Seville Français

Histoire de la Cathédrale de Séville

Sa construction commence en 1401, sur le terrain qui est resté après la démolition de l'ancienne Mosquée Aljama de Séville. 

Phases de sa construction

Cathédrale de Séville

Almohade (1172-1248). Comme dernière phase d'un long et complexe procès de "construction de la ville", on a levé l'aljama al-Moharrem de l'avant-dernière capitale andalusí, entre le Ramadán de l'année 567 H. (avril de 1172 C.) et fin du mois de Rabic (II) de l'année 594 H. (19 mars de 1198), bien qu'elle fut inauguré vendredi 24 de Du-l-hiyya de 577 H. (30 avril de de 1182). Son architecte a été Ahmad b. Basso.

Mudéjar (1248-1433). Depuis le 23 novembre de 1248 C. (646 H.) l'aljama, ou la mosquée plus grande, est devenu cathédrale de l'archevêché qui, dans l'aspect religieux, a compris le Royaume de Séville; cette étape, qui correspond à l'utilisation chrétienne d'un bâtiment musulman, a commencé à être fermée à la fin du XIVème siècle, quand on a pensé à le démolir pour construire une cathédrale chrétienne.

 

Giralda

Gothique (1433-1528). La mosquée a commencé à être démolie en 1433, et ensuite les enseignants Ysambret et Carlín ont commençé, au même temps de sa destruction, un temple gothique, très austère et rigoureux, qui a été étrenné, bien qu'inachevé, en 1507, sans qu'on introduise des changements au plan original, malgré leur extension et aux soixante-quinze  années qu’a duré l'oeuvre.

Renaissance (1528-1593). Il correspond au période entamée en 1528, où on a fabriqué une série de dépendances incluses ou annexes au temple gothique, et Hernán Ruiz a augmenté la Tour, oeuvres dont le dénominateur commun a été la concrétisation classique, dans les styles conventionnels qui vont du "plateresque" jusqu'au "manièrisme"; on peut dire que la cathédrale et ses dépendances ont été terminées en 1593, aux temps d'Asensio de Maeda. 

Baroque (1618-1758). Il correspond presqu'exclusivement à la construction de la paroisse du Sagrario, dont les oeuvres ont été entamées en 1618 et elles n'ont pas été conclus jusqu'à 1663 ; à ce bâtiment l'ont accompagné dans le même style une série de petits ensembles à l’ouest, et un bon nombre de grands meubles, comme les organes et plusieurs retables. Les architectes les plus significatifs ont été Pedro Sánchez Falconete et Diego Antonio Díaz.

Cathédrale de Séville

Académicien (1758-1823). Ce sont des oeuvres neoclassiques, effectuées à partir de la culture locale ou par imposition de l'académie madrilène ; outre des meubles intéressants, ils se réfèrent surtout au "Muro", ensemble des dépendances de l'angle sud-ouest du bâtiment ; alors, finit le grand pâté de maisons, a été précocement entamée le procès qui a conduit à son actuel "monumentalisation", entamée avec l'élimination, entre 1762 et 1797, des bâtiments qui l’unissaient au maisons immédiates. Les architectes ont été Manuel Núñez et Fernando de Rosales.

Neogothique (1825-1928). En 1825 a comencé un processus, qui n'a pas été fermé jusqu'à 1928, consacré à la réparation des oeuvres gothiques détériorées et la términation des parties qui avaient été inachevées dans les étapes précédentes en accord avec le plan gothique initial ; à partir de la première décennie du XXème siècle les oeuvres ont continué à se restaurer, presque toujours dans la modalité de "propreté estilistique", qui poursuit la séparation et la pureté des styles. Cette étape la commença Fernando de Rosales et elle fut fermée par Javier de Luque.

 

Suivez-nous

Rechercher

Traducteur Web

Hôtels à Séville

Destination

Date d'entrée
calendar
Date de départ
calendar
Directorio de  Turismo en Sevilla