• Cathédrale Seville Espagnol
  • Cathédrale Seville Anglais
  • Cathédrale Seville Français

Gastronomie - Manger à Séville

Le vin de Séville

Bebidas

Bien que Séville ne soit pas une province qui fait valoir dans son sein aucune appélation d'origine, ni c'est une zone signifiée dans le monde de la viticulture, ses terres et ses hommes ont une vaste tradition et culture du vin. Soutenus dans cette culture et dans les divers enchantements que nous offre la ville du Betis, Séville duel, nous voulons qu'il ait son coin propre. 

Séville n'est pas une province viticulteur, sa production de raisins pour vinification suppose à peine 0.5% du total de l'Andalousie, dans ses terres il n'existe aucune appélation d'origine, bien qu’elle compte avec trois secteurs viticoles très caractéristiques; La Sierra Nord, le bas Guadalquivir et l'Aljarafe. Et le vin depuis des temps inmemorables, a toujours fait partie de la culture sévillanne. Pour cette raison, avec les premiers froids du mois de novembre il est facile d'écouter la phrase de "il y a déjà du Moût dans l'Aljarafe". 

Le Moût, à part d’être un jeune vin et de consommation locale, a été et est encore un élément essentiel dans les relations sociales, tant celles de caractère quotidien, comme celles ritualisées. Non en vain, beaucoup des festivités et les foires plus significatives qui ont lieu dans les villages de l’Aljarafe, sont en rapport avec la vendange et l'élaboration du moût. Et peut-être une de ses particularités plus transcendentales sont ses implications sociales et culturelles. 

Pendant les mois de novembre, décembre, janvier et février, il est difficile ne pas trouver dans une partie au domino, ou aux cartes, dans une réunion entre amis, dans un match de football, n'importe pas s'il est du Betis ou du Séville, dans une réunion familiale, une invitation (baptême, mariage) et évidemment dans un inattendu groupe d'amateurs au chant flamenco, où on ne consomme pas le Moût d’Aljarafe. Bien que dans beaucoup de tavernes on peut voir une affiche qui dit "se prohibe el cante” (chant interdit); celle-ci est une des regles écrites faites pour ne pas les accomplir et surtout si le chant, est un bon chant, alors, c’est le même tavernier celui qui apostille: "Le chant est interdit, mais seulement le mauvais chant”; et aussi: "Allez! Un autre verre de moût!”.

Le moût de l'Aljarafe approvisionne la plupart des tavernes, bistrots, bars et auberges de la capitale andalouse et ses alentours. Mais, par ses alentours et ses enchantements artistiques, historiques, naturels, paysagistiques, culturels et gastronomiques, aller boire du moût à l'Aljarafe est une délice que nous ne devons pas laisser passer. 

Entre les vins élaborés à Séville on a trouvé l'OCNOS de Caves et Vignobles Colonia de Galeón de Cazalla de la Sierra offerte avec des délicieux et succulents plats comme ceux offerts par le restaurant Asador d'Almansa en Gines (Séville). Sans doute tout un plaisir pour les sens et le bon goût de tous ceux-là qui ont eu une occasion de le goûter. 

pages: 1 2

Suivez-nous

Rechercher

Traducteur Web

Hôtels à Séville

Destination

Date d'entrée
calendar
Date de départ
calendar
Directorio de  Turismo en Sevilla