• Cathédrale Seville Espagnol
  • Cathédrale Seville Anglais
  • Cathédrale Seville Français

Manger à Séville - Restaurants, bars et tapas - Gastronomie

Gastronomie à Séville

Sevilla Tapas

La rivière Guadalquivir et les jardins prêtent à la ville sa collaboration pour pouvoir percevoir qu’être à Séville est un privilège authentique. Les “tapas” et les vins qu’ont ses bars offrent la possibilité de jouir de quelque chose propre de cette précieuse ville. L'union harmonieuse de tout cela, lui fera remarquer que Séville est différente.

 La gastronomie Sévillanne a évolué avec les stimulants internes et externes que, tout au long de différentes époques, ont fournis et en enrichissant les nombreux peuples qui ont habité là. Ibères, Celtes, Phéniciens, Grecs, Romains, Juifs, Gothes et Arabes, ont contribué à créer l'actuelle histoire de la gastronomie Sévillanne. Tous ont apporté des utilisations et des coutumes qui dans certains cas sont restées jusqu'à l'actualité.

La cuisine moderne se base principalement en le mondialement connu "Régime Mediterranéen"; qui n'est pas autre chose que profiter de tout ce qui nous offre notre excellente terre et nos admirables côtes admirables.

Sevilla Tapas

Celui qui arrive pour la première fois à Séville, sera surpris par la grande variété d'établissements que dispose cette ville pour manger ou bien pour "tapear", une coutume très étendue entre ses gens. 

Le plus caractéristique de notre gastronomie, sont les "tapas". Celles-ci sont de petites portions de repas, bien froid ou chaud qu'accompagne la boisson et qui nous aide à faire de l’appétit avant les repas principaux. 

Chaque établissement essaye d'offrir sa plat original, et le visiteur peut découvrir de nouvelles saveurs et produits assaisonnés. Avec les “tapas”, on commence à connaître une partie de la cuisine de Séville et de la province. 

Nous pouvons trouver cette traditon singulière dans tous les coins de la ville, ou dans les bistrots historiques ou les tavernes qui sont distribuées par toute Séville et dont la majorité remontent à plus de 100 années d'ancienneté ou dans les restaurants de la province, où on pourra en outre déguster les mets typiques de notre terre, de la superbe charcuterie et les produits de montagne élaborés avec des porcs ibériens de la meilleure qualité de notre province ou de notre voisine province de Huelva, aux ragoûts excellents avec de la viande de chasse comme la “caldereta de venado”, en passant par les admirables légumes qui sont cultivées par la zone, et qui sont la base indiscutable de toutes nos élaborations comme le “cocido” (pot-au-feu), les oeufs à la Flamande, le gazpacho, le “menudo”, le “rabo de toro” (queue de taureau), la génisse, la “caldereta”, etc. 

Nous ne pouvons pas nous marcher de la ville sans goûter les poissons frais qu’on prépare dans les restaurants de la province dans toute sa variété, comme les fameux anchois en vinaigre ou le "pescaito frito" (friture de poisson); comme la loubine, dorades, chien de mer, mollusques et crustacés, espadon ou turbot de nos côtes voisines ou les cabots en marinade. 

Pour goûter tout ceci et beaucoup plus il ne peut pas vous manquer le “moût” exquis de notre terre, ou la déjà internationale bière sévillanne, bien froide, ou les aussi mondialement reconnus “finos” et “manzanillas” de Sanlúcar.

Les desserts sont attachés à chaque saison de l'année comme les “pestiños”, “torrijas”, “piñonates” à la Semaine Sainte, “yemas” de San Leandro, “alfajores”, galettes d'huile, galettes de “polvorón”, “mantecados”, “bizcotelas”, “mostachones”, sucreries de couvents, etc… 

Nous vous proposons à continuation un petit échantillon comme par exemple: les Pavie de morue, les olives, tortillitas (omelettes) de crevettes grises, les escargots, les épinards avec des pois chiches, la “pringá”, les “montaditos” de: jambon, “morcón”, boudin, "pescaíto frito "...

Les "tapas" à Séville

Le caractère des sévillans est ouvert et ils adorent être à l’exterieur et aux terrasses à l’air libre. Ce n'est aucune surprise voir comment dans les rues il y a plus de bars de “tapas”que de restaurants.

Au contraire que dans le nord de l'Espagne, où les repas sont plus lourds et les rations plus grandes, dans le sud les gens mangent moins et des repas plus légers. Au lieu de manger un repas complet, les gens souvent mangente des “tapas” ou une ration. Le rythme de vie est plus tranquile et manger est une activité sociale quotidienne pas réservée seulement pour les weekends.

Essayez de découvrir que mangent les sévillans et comment le font-ils. 

N’oubliez pas que les horaires des repas sont differents en Espagne. Le déjeuner est entre 14:00h et 15:00h ou même plus tard et le dîner à partir de 21:00h.

Les tapas

Les sévillans sortent pour prendre des “tapas” le soir comme alternative à dîner assis dans un restaurant et ils le font aussi à midi pour déjeuner.

Les “tapas” sont de petites quantités de tout type de repas andalou et normalement les gens prennent une “tapa” avec chaque boisson. Quelques fois les gens demandent une ration pour partager et tout le monde mange du même plat au centre de la table. Pour boire, ils prennent normalement de la bière, et la plus fréquente est la “Cruzcampo”. 

Une autre boisson typique est le “tinto de vernano”, qui consiste en du vin rouge mélangé avec de la citronnade. 

Sevilla Tapas

Pour manger des “tapas”, les gens peuvent s'asseoir ou rester debout au comptoir ou dans des hautes tables auxiliaires. La liste de “tapas” qui est offerte est généralement écrite sur un tableau, mais dans quelques bars, les serveurs recitent par coeur toute la liste de “tapas” (ce qui fait difficile de les mémoriser). C’est plus facile de demander la “carte” ou la liste de “tapas”. Quelques bar ont la carte de “tapas” traduites à l’anglais et quelques fois même en français. 

Liste des “tapas” plus communes: 

  • Pinchitos morunos: plat typique andalou, héritée de la cuisine arabe. Il est fait de morceaux de porc ou de poulet assaisonné avec de différentes épices.
  • "Montaditos": Petits casse-croûte grillés remplis de différentes choses (jambon de montagne, anchois, chorizo, crevettes roses, etc.…).
  • Gazpacho: Plat sévillan et andalou typique et connu mondialement. Normalement on le mange en été et on le sert généralement comme premier plat. C'est une soupe froide faite de tomate, concombre, poivron, ail, pain, huile d'olive, sel et vinaigre. Le Salmorejo est pareil, mais sans eau. 
  • Friture de poisson: Friture de poisson, entier ou coupé en morceaux, enrobé avec de la farine et frit: anchois, petit merlans, calmars, etc. Une bonne façon de le goûter est de demander une “friture variée”.
  • Épinards avec des pois chiches: Plat traditionnel sévillan. Les condiments qui donnent de la saveur aux épinards sont du pain frito, ail, cumin et feuilles de laurier avec du sel et poivron rouge.
  • Menudo: Fait de boyaux de veaux. Au reste de l'Espagne on appelle “callos”. C'est un ragoût abondant et lourd, parfois piquant mais pas trop gras. Il peut être cuit avec des pois chiches, du chorizo, de la “morcilla” (boudin), etc.
  • Oeufs à la flamenca: Ce plat est composé de légumes (tomate, poivrons rouges, pois, haricots verts, oignons et ail), charcuterie (mélange de jambon de montagne et chorizo) et de l’oeuf. Il est préparé dans une terrine de boue au four.
  • Omelette de morue : Fait de Morue enrobée et frite (dessalé), ail, oignons et persil tout mélangé.
  • Ensaladilla (salade russe): Salade de pommes de terre avec des oeuf cuits, du thon, pois et mayonnaise.

pages: 1 2

Suivez-nous

Rechercher

Traducteur Web

Hôtels à Séville

Destination

Date d'entrée
calendar
Date de départ
calendar
Directorio de  Turismo en Sevilla